« Nous allons étendre le suffrage universel à l’entreprise »

Solidarité Ouvrière

Tu as plusieurs fois écrit sur la question des élections, en exposant le fonctionnement réel du code électoral en France. Mais sur le fond, quelle est ta critique du système électoral ?

Nicolas Dessaux : Une lecture attentive du code électoral français montre comment il a été progressivement élaboré pour maintenir la domination des partis en place, qui se partagent les postes et les revenus afférents. Le système de réparation des places, de financement des partis politiques, de découpage des circonscriptions, tout a été aménagé au fur et à mesure pour perpétuer le système existant. Cette situation n’est pas spécifique à la France, même si certains mécanismes sont liés à son histoire politique. Ils ne peuvent se comprendre que si on examine l’État, au sens large, sous l’angle de ses revenus, de sa base matérielle. La prise de positions dans l’appareil d’état permet non seulement de percevoir, sous formes d’indemnités et d’avantages…

View original post 3,494 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s