En Grèce, les dispensaires sociaux contre la Troïka

SYRIZA PARIS / FRANCE

Entretien, par Benoît Borrits7 avril 2014 

Source http://www.regards.fr/web/en-grece-les-dispensaires-sociaux,7639

Sofia Tzitzikou est pharmacienne bénévole au dispensaire social KIΦA de la rue Kannigos à Athènes, situé dans les quartiers Exarchia et Omonia. Thanasis Kourtis est ingénieur en génie civil. D’origine kurde et syrienne, il assure des services d’interprétariat à de nombreux migrants lors des consultations.

Regards. Pourriez vous vous présenter votre activité et les dispensaires sociaux ?

Sofia Tzitzikou. Notre dispensaire s’est créé en février 2013 sur le modèle de la cinquantaine existante actuellement en Grèce. Il s’agit d’offrir des soins aux personnes exclues du système public de santé. Il fonctionne avec 120 bénévoles qui sont médecins, pharmaciens, psychologues, dentistes, ou qui fournissent une aide administrative. Le principe de base est la gratuité totale des prestations et des médicaments. Nous recevons de 90 à 110 personnes par jour pour des consultations ou des médicaments qu’elles n’ont pas les moyens d’acheter. S’il est…

View original post 714 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s