Contraste

L'ancolie bleue

 
Comme si le matin était là pour offrir ce qu’il a concocté durant la nuit, j’aime l’entendre frapper au volet, l’entendre me dire “il fait jour, regarde” et quand je sors de mon lit pour voir, je découvre le beau temps. Là, j’oublie la chaleur et le côté douillet de mon lit, et je n’ai plus qu’une idée en tête… y aller.
Où ça? depuis le temps tu dois le savoir non?
Là-bas, là-haut ou encore dans la forêt .
Parfois, je pourrais me dire qu’il va falloir grimper, qu’il va falloir monter un bon moment avant d’arriver, mais en fait, dès que je commence à avancer j’y suis déjà. L’arrivée n’est qu’un détail car le bonheur est tout au long du chemin.
Combien de fois je sais d’où je pars mais je ne sais pas où je vais arriver. Le jeu dans cette course au bien être est…

View original post 102 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s