SOCIÉTÉ : Les français quittent la France, une réalité tabou

Street Télé Virtuelle

La démographie illustre à merveille les dangers du conservatisme français, marqué par une grande difficulté à analyser les changements profonds. Les chiffres des deux derniers recensements révèlent une immigration nette de 520 000 personnes sur la décennie 1990 à 1999, soit 52 000 par an.

En réalité, une analyse plus fine des chiffres montre que l’immigration nette est négligeable, de l’ordre de 6 000 personnes par an. L’émigration nette des jeunes est en effet bien plus importante qu’on ne l’imagine. Faute de le savoir, nous n’avons pu en prendre la mesure politique.

Habitués à envisager la France comme un « pays d’immigration » , nous sommes mal armés vis-à-vis du phénomène de l’émigration. L’appareil statistique ne nous renseigne en rien sur cette émigration qu’il ignore sous l’emprise d’un sens commun selon lequel les Français ne quittent jamais définitivement leur pays mais « s’expatrient » .

L’erreur de l’Insee a été de faire l’hypothèse implicite qu’il n’y a pas de solde migratoire…

View original post 485 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s