INTERNATIONALE : Les délocalisations s’accélèrent dans les grandes banques françaises

Street Télé Virtuelle

Crédit Agricole CIB veut économiser 130 millions d’euros d’ici à 2016 via des délocalisations et des externalisations.
L’Inde, Singapour, le Portugal, la Roumanie ou l’Algérie accueillent des activités des principaux groupes.
Les délocalisations s'accélèrent dans les grandes banques françaises
Investies dans des plans de réduction de coûts importants, les banques françaises multiplient désormais le recours à un levier d’économies relativement récent : les délocalisations. Ainsi, lors de la présentation de son plan stratégique, le 20 mars, le groupe Crédit Agricole a-t-il annoncé le programme de sa banque d’investissement et de financement en matière d’« offshoring » et d’externalisation. Il devra lui permettre de réaliser 130 millions d’euros d’économies entre 2012 et 2016. Crédit Agricole CIB est déjà implanté à Singapour, où il emploie 500 collaborateurs, essentiellement dans le traitement informatique des informations que la banque doit recenser sur ses clients, dans le cadre des règles dites KYC (« know your costumer »). La banque est également présente à plus petite échelle en Inde, où elle a transféré le traitement…

View original post 457 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s