Prisons de très haute insécurité? par Sofia Vidali

SYRIZA PARIS / FRANCE

 

 fulaki

Le projet de loi qui vise à réglementer pour la énième fois le Droit Pénal et Pénitentiaire complète et achève un processus rendant plus autoritaire encore le système de répression pénale, qui le disloque complètement dans sa version libérale.

En valorisant la mise en place de structures de détention de type C prisons, le projet de loi transforme les prisons pour lourdes peines en prisons de très haute sécurité. Là seront placés en détention des terroristes, des traîtres au pays et des auteurs de complot contre le régime, mais aussi des voleurs, des meurtriers et des maîtres-chanteurs membres d’une organisation criminelle condamnés ou en attente de jugement, pour une peine minimale de 10 ans d’emprisonnement. Seront aussi placés là les prisonniers indisciplinés venant d’autres établissements de catégorie A (emprisonnés pour dettes ou en détention préventive) ou B (des petits criminels et des lourdes peines).

Mais la question n’est…

View original post 2,256 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s