Les victimes du fascisme… le fascisme tout court d’où qu’il vienne

histoireetsociete

Mustapha Ourrad était correcteur à Charlie Hebdo, après avoir longtemps travaillé pour Viva, le magazine des fédérations des mutuelles de France. Cet Algérien arrivé en France à l’âge de vingt ans, avait intégré une maison d’édition puis divers journaux. Lu dans le portrait dressé par le journal Le Monde:  “Autodidacte, cet homme discret impressionnait ses amis par sa culture, notamment des philosophes et de Nietzsche en particulier. Il avait pour livre de chevet le livre d’Albert Cossery, Mendiants et orgueilleux. Ses amis se disent « anéantis » par la perte d’un « homme très aimé »”.

 SANS PARLER DE CE TYPE QUI SE BALADE EN CAGOULE, GILET PARE BALLE AVEC ARMES DE GUERRE AU POING ET QUI DESCEND CETTE FONCTIONNAIRE DE POLICE AU TYPE UN PEU MARQUE…

 c’est bien sûr très courant de se balader comme ça dans la banlieue parisienne…

Fusillade Montrouge : Clarissa Jean-Philippe tuée en…

View original post 56 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s